Prépa Psychomotricien Bordeaux

FICHE PROGRAMME
FICHE METIER
DOSSIER DE CANDIDATURE
DEMANDE DE DOCUMENTATION

Métier

Le Psychomotricien traite, sur prescription médicale, les troubles psychomoteurs tels que retard du développement psychomoteur, débilité motrice, incoordination, instabilité, inhibition ou troubles sensoriels. Il met en œuvre des thérapeutiques faisant intervenir le corps dans l’action, l’expression gestuelle, relaxation neuro-musculaire, technique de rythme, etc...

L’obtention de ce Diplôme d’Etat permet d’exercer soit dans le secteur hospitalier public ou privé, soit en qualité de professionnel libéral.

En tant que salarié, le psychomotricien exerce dans différents types d’institutions : établissements hospitaliers publics ou privés, services de puériculture, de pédiatrie, de psychiatrie, de neurologie ou de gériatrie.
Il travaille également dans les centres de rééducation et de réadaptation pour adultes et pour enfants, hôpitaux de jour, centres d’aide par le travail ou centres médico-psychologiques.

Le psychomotricien peut aussi exercer en cabinet libéral, il a alors sa propre clientèle et travaille en collaboration avec le corps médical et paramédical.

On recense à ce jour 9 300 psychomotriciens en France (Source : répertoire ADELI, 2014).

Retour en haut

Concours


Modalités régies par l’arrêté du 23 Décembre 1987, modifié par l’arrêté du 2 juin 2010, relatif à l'admission dans les écoles préparant au diplôme d’Etat de psychomotricien.


Pour être candidat aux concours d’admission, il faut :

- Etre âgé de 17 ans au moins au 31 décembre de l'année précédant celle du concours

- Etre en possession de l’un des titres suivants :

- Baccalauréat (*),

- Titre admis en dispense (arrêté du 25-08-69 modifié et décret n°81-1221 du 31-12-81),

- Expérience professionnelle de 5 ans ayant donné lieu à cotisation à la Sécurité Sociale,

- Diplôme d'Accès aux Etudes Universitaires (D.A.E.U.).


(*) Les candidats en classe de Terminale sont autorisés à se présenter aux épreuves du concours ; leur admission définitive étant alors subordonnée à l’obtention du Baccalauréat.

 

Conformément à l’arrêté du 23 décembre 1987 modifié :

Les épreuves d’admission comprennent (Art. 7) :

- Français : Contraction de texte ; durée 2 heures notée sur 20 points.

- Biologie : Questions sur les programmes de première et terminale scientifiques ; durée 2 heures notée sur 20 points.


La note zéro à l’une des épreuves est éliminatoire.

 

Retour en haut

La prépa annuelle

 

La prépa annuelle se déroule sur 27 semaines de septembre à avril. 3 concours blancs nationaux, organisés pendant l'année dans les 18 écoles du réseau CPES, s'ajoutent aux évaluations hebdomadaires.

De septembre à février, le programme est traité dans sa totalité. Le mois de mars est consacré à des révisions approfondies. avant les concours. Pour permettre aux étudiants de passer un nombre suffisant de concours et selon le calendrier de ces derniers. Les horaires sont allégés en avril. Les professeurs reprennent alors les différents sujets qui ont été posés dans les différentes villes, proposant ainsi une ultime révision des notions indispensables.

Ce projet pédagogique repose sur des classes dont les effectifs sont limités.

 

Des devoirs surveillés hebdomadaires de 4 heures sont réalisés à l’école dans les conditions de durée et de difficulté des concours. Pour compléter cette évaluation hebdomadaire, les professeurs donnent aussi de nombreux devoirs à effectuer à la maison et corrigés à l’école par l’enseignant.

Des concours blancs inter-écoles réunissant tous les élèves du réseau national CPES, permettent à chacun d’obtenir un classement « national ».

 

Un travail négligé ou des résultats manifestement insuffisants peuvent être sanctionnés par l’exclusion, décidée par la direction de l’ISPC.


Emploi du temps hebdomadaire :

Biologie : 13 h

Français : 4 h

Test hebdomadaire dans les conditions du concours : 4 h

Les Devoirs Sur Table sont réalisés chaque semaine dans les conditions du concours en termes de durée et de complexité.

 

Conférences métiers :

Elles sont animées par des professionnels de la rééducation qui viennent échanger sur leur pratique au quotidien. Ces interventions, qui contribuent à développer la connaissance de chacun sur le métier de psychomoticien, sont complétées par les témoignages de nos anciens élèves qui viennent partager leurs expériences des concours et des cursus de formation en psychomotricité.

Retour en haut

La prépa courte

La rentrée se fait chaque année au début du mois de janvier et l’admission est soumise à conditions. Les nouveaux inscrits intègrent la prépa pour y suivre une révision des programmes, travailler sur des épreuves d’annales et s’entraîner à un rythme intensif jusqu’à la fin des concours. Ceux dont les concours comportent des épreuves orales, destinées à évaluer leur connaissance du métier et leurs motivations, pourront suivre des ateliers de recherche de stage à l’école. Des oraux blancs seront programmés.

Les supports de cours et les DST hebdomadaires de la prépa annuelle seront mis à disposition des élèves dès l’inscription.

ADMISSION SOUS CONDITIONS

Retour en haut

Remise à niveau scientifique

Les concours reposent sur le programme scientifique du bac S.

Les bacheliers des autres sections bénéficient d’une remise à niveau avec des heures de soutien supplémentaires tout au long de l’année, encadrées par un enseignant et complétées par de nombreux exercices.

Le niveau d’exigence de cette remise à niveau nécessite une très importante capacité de travail.

Retour en haut

Nos tarifs

 

DROITS D'INSCRIPTION :

650 € (dont 100 € de frais de dossier non remboursables en cas d'annulation).

 

FRAIS DE SCOLARITE :

Prépa annuelle : 2 232.50 € (moyennant un paiement au comptant)

Prépa courte : 1 175 €


Remise à niveau scientifique : 250 € en supplément

 

IMPORTANT : 15 % de réduction sur les frais de scolarité pour les bénéficiaires de l'ARS et pour les boursiers.  

Retour en haut

Les études et les écoles


Les Etudes

Les études préparatoires au diplôme d'Etat de psychomotricien comportent des enseignements théoriques, des enseignements théorico-cliniques, des enseignements pratiques organisés en modules, et enfin des stages mentionnés à l'annexe I du présent arrêté.

Les enseignements et les stages sont répartis de la manière suivante :

1° 1ère année : six modules théoriques : 1. Santé publique, notions élémentaires de pathologie médicale, chirurgicale et de pharmacologie clinique, notions sur la pédagogie et sur le système scolaire et éducatif français ; 2. Anatomie ; 3. Physiologie neuro-musculaire et notions de neurophysiologie ; 4. Psychologie ; 5. Psychiatrie ; 6. Psychomotricité ; un module pratique de psychomotricité, des stages d'information et d'observation.

2° 2ième année : cinq modules théoriques : 1. Anatomie fonctionnelle, physiologie et physiopathologie ; 2. Pédiatrie ; 3. Psychologie ; 4. Psychiatrie ; 5. Psychomotricité ; 6. Un module théorico-clinique de psychomotricité ; un module pratique de psychomotricité, des stages de psychomotricité.

3° 3ième année : un module théorique : 1. a) Anatomie fonctionnelle ; b) Législation, éthique et déontologie, responsabilité ; c) Psychiatrie ; d) Psychologie ; e) Psychomotricité ; un module théorico-clinique de psychomotricité ; un module pratique de psychomotricité, des stages de psychomotricité.

 

L'examen final en vue de l'obtention du diplôme d'Etat de psychomotricien :

1° une épreuve de mise en situation professionnelle auprès d'une personne à l'exclusion des candidats de l'année en cours, dont la durée est comprise entre quarante-cinq minutes et une heure et qui est précédée d'un temps de préparation de vingt minutes. Cette épreuve est notée sur 20 points ;

soutenance d'un mémoire de fin d'études, d'une durée maximum de 45 minutes. Cette épreuve est notée sur 20 points. Ce mémoire peut être entrepris à compter de la deuxième année de scolarité. Sa soutenance doit intervenir au plus tard dans l'année qui suit le succès à l'épreuve de mise en situation professionnelle.

 

 

Les Ecoles


 Université Toulouse III - Faculté de médecine

Enseignements des techniques de réadaptation,

133 route de Narbonne
31000 Toulouse Cedex 04
Tél. : 05 62 88 90 42

 

 

Institut de formation en psychomotricité

Université Pierre et Marie Curie

91 boulevard de l'Hôpital
75013 Paris - 13e arr
Tél. : 01 45 86 20 51
Fax : 01 40 77 95 81

 


IFPVPS - Institut de formation public varois des professions de santé

Cellule Concours

32, av Becquerel

ZI Toulon Est, BP 074

83079 Toulon Cedex

Tél. : 04 94 14 72 14
Fax : 04 94 14 72 12

 

 

Institut des sciences et techniques de la réadaptation (ISTR)

Université Claude Bernard - Lyon 1

8 avenue Rockefeller
69000 Lyon - 08e arr Cedex 08
Tél. : 04 78 77 70 89
Fax : 04 78 77 70 94

 


Institut de formation de psychomotriciens Raymond Leclercq

Parc Eurasanté - bâtiment E

57 rue Salvador Allende,
59120 Loos
Tél. : 03 20 17 21 40
Fax : 03 20 17 21 44

 

 

ISRP - Institut supérieur de rééducation psychomotrice

13 rue Chape
13004 Marseille - 04e arr
Tél. : 04 91 341 341
Fax : 04 91 36 51 37

 

 

ISRP - Institut supérieur libre de rééducation psychomotrice et relaxation

9 bis rue du Bouquet de Longchamp
75016 Paris - 16e arr
Tél. : 01 47 04 22 03
Fax : 01 47 04 44 49

 

 

Institut de formation en psychomotricité de Meulan-les Mureaux

Pôle de formation du centre hospitalier intercommunal

01 rue Baptiste Marcet,

Site de Bécheville
78130 Les Mureaux

Tél. : 01 30 91 84 66
Fax : 01 30 91 84 64

 

IRFP de La Réunion

1D Chemin Vélia - BP 24

97432 RAVINE DES CABRIS

Tél : 02 62 96 95 30

Retour en haut


Pour en savoir plus...

Fiche programme Fiche métier Dossier de Candidature Candidature
spacer
SUP COMMERCE
SUP COMMUNICATION
SUP GRH
SUP TOURISME
SUP MODE
L’ISPC Prépas
L’ISVM
MENTIONS LÉGALES - TOUS DROITS RESERVÉS - FORMASUP CAMPUS